Les droits d'auteurs de ce site sont enregistrés devant notaire
Tout copillage sera systématiquement poursuivi devant les tribunaux
Vous ne devez pas diffuser ou modifier ce texte par quelque moyen que ce soit, sans la permission écrite
de son auteur ainsi que du responsable du site internet : Ressources-Psy.com.
Vous devez respecter les droits d'auteur (par exemple en cas
d'utilisation dans un travail universitaire ou autre, vous devez
donner les références de vos citations et bien signifier qu'il s'agit
de citations (généralement en utilisant des guillemets)).
Toute copie partielle ou intégrale non autorisée de document constitue une violation des droits d'auteurs
laquelle est sévèrement punie par la Loi.
Vous n'aimeriez pas que l'on pille votre travail, ne le faites pas non plus...

00036462

UNIVERSITÉ PAUL VALERY – MONTPELLIER III

UFR V – SCIENCE DU SUJET ET DE LA SOCIÉTÉ

Département de psychologie

Les mouvements de la voix et du corps

Observation d'enfants durant les temps de parole en atelier « relaxation »

Mémoire de maîtrise de Psychologie Clinique

Présenté par Marie CHAZALLET - Septembre 2004

SOMMAIRE

1INTRODUCTION 1

1.Champs de la recherche : temps de parole avec les enfants 1

2.L'acte de parole 1

3.Des enfants « en mouvement » 2

4.Problématique et Hypothèses 3

5.Méthodologie 4

2REFERENTIEL THEORIQUE 5

1.Du médium au « corps suffisamment malléable » 5

2.La voix dans son ancrage au corps 6

2.1.Phonation et appareil phonatoire 6

2.2.Bases pulsionnelles de la phonation 7

3.Voix et développement de l'enfant 8

3.1.Aux origines : du cri « pur » au cri « pour » 8

3.2.Voix maternelle et voix paternelle 9

4.La sonate maternelle 11

5.Le père et sa voix : entrée dans le symbolique 11

6.Voix et pulsion 12

6.1.Voix en tant qu'objet pulsionnel 12

6.2.Invocation et pulsion invocante 12

7.Le désir de l'Autre 13

8.Refoulement de la Voix originaire 14

Perdre la Voix pour trouver sa voix 14

Se rendre « sourd », « oublier » pour se faire entendre 14

9.Voix et corps dans les mythes 15

9.1.Orphée et les Argonautes[] 15

9.2.Le chant des Sirènes 16

9.3.La nymphe Echo 16

3VIGNETTES CLINIQUES 18

1.Florentin 18

1.1.Un enfant ballotté 18

1.2.Temps de parole : collage corporel et collage à la voix de l'a/Autre 19

2.Florent 24

2.1.Quelques éléments d'anamnèse : présence/absence des parents 24

2.2.Evolution de Florent depuis son arrivée dans le service 25

2.3.Temps de parole : le jeu de présence/absence du corps et de la voix 25

4CONCLUSION 30

5BIBLIOGRAPHIE 32

Résumé :

Les mouvements de la voix et du corps

Observation d'enfant durant les temps de parole en atelier « relaxation »

Cette recherche s'inscrit dans les premières interrogations que ma pratique clinique a suscitées ; à savoir la pertinence et la difficulté d'organiser des temps de parole avec des enfants présentant une instabilité psychomotrice. «  Prendre la parole est la tâche la plus difficile de l'être humain  », nous dit Lacan, car c'est affirmer son manque dans sa subjectivité.

J'ai tenté de mettre en exergue les difficultés de symbolisation, en portant mon attention sur les manifestations préverbales, tant vocales que corporelles. Considérant que l'enfant est avant tout un être en devenir, j'ai privilégié le terme de «  mouvement  », bien plus que celui d'instabilité, afin de l'inscrire dans un processus évolutif.

Ma démarche a été d'appréhender sur un plan similaire les manifestations vocales et corporelles de l'enfant, durant les temps de parole de l'atelier relaxation, accueillant des enfants de 8 à 11ans, et d'appréhender ainsi le rapport de distanciation que l'enfant entretient avec autrui lorsqu'il prend la parole.

J'ai insisté sur le lien entretenu entre les mouvements vocaux et corporels, en proposant comme hypothèse qu'ils procédaient d'une difficulté à se faire entendre, à se rendre sourd à la voix de l'Autre, consécutif du refoulement originaire. Au travers de cas cliniques, j'ai tenté de mettre en exergue que ces mouvements pouvaient se comprendre comme prémisse de symbolisation, chemin sur lequel il fallait accompagner l'enfant, faire ce pas vers lui, pour lui proposer, lui insuffler – peut-être – d'advenir, d'inscrire dans la chaîne le signifiant inscrit dans le réel du corps et de la voix de l'enfant.

J'ai également tenté de mettre en exergue la possibilité d'une défaillance, chez l'enfant, d'un déficit de l'environnement et des figures du médium malléable, objet transitionnel du processus de représentation ; en me référant à la théorie de René Roussillon. L'étude des caractéristiques du médium malléable confère par ailleurs à l'air son privilège absolu, air utilisé également pour la phonation. C'est comme si l'enfant tentait d'être lui-même cet objet malléable, malléabilité extrême d'un corps et d'une voix qui se font et se défont, dont il avait besoin, et qu'il n'a pas rencontré.

La voix met en jeu notre propre corps car elle l'intègre et porte en elle l'histoire désirante du corps de l'émetteur, corps dont elle est issue. La voix est invisible, elle se donne exclusivement à être entendue et écoutée. Elle est la matérialisation d'un vide sur lequel elle s'appuie pour être. N'est-elle pas au fondement de ce qui se passe psychologiquement chez l'être humain ? Celui-ci n'étant pas constitué autour d'un vide, qu'on appelle le désir qui « résonne en lui » à la recherche de ce qui peut le satisfaire…

MOTS CLEFS  : voix, corps, parole, refoulement, symbolisation, pulsion

BIBLIOGRAPHIE

  • ABÉCASSIS J., 2004. La voix du père . Paris, PUF.

  • ANSALDI J., 2004. LIRE LACAN : Le discours de Rome suivi de L'angoisse, Le séminaire X . Nîmes, éd. Théétète.

  • ANZIEU D. et al ., 1989. Psychanalyse et langage. Du corps à la parole . Paris, Dunod, 2003, coll. Inconscient et culture.

  • ASSOUN P.-L., 1995. Le regard et la voix. Leçons de psychanalyse . Paris, Anthropos-Economica, 2 e éd., 2001, coll. « psychanalyse »

  • BAUMGARTNER E., MÉNARD P., 1996. Dictionnaire étymologique et historique de la langue française . Paris, livre de poche.

  • BERGER M., 1999. L'enfant instable. Approche clinique et thérapeutique . Paris, Dunod.

  • BERGES J., BALBO G., 2004. Psychothérapies d'enfant, enfants en psychanalyse . Ramonville Saint-Agne, Editions érès, coll. Psychanalyse et clinique ».

  • BLOCH H. et al ., 1997. Dictionnaire fondamental de la psychologie . Paris, Larousse-Bordas, coll. In Extenso.

  • BOLOH Y., Cours optionnel pour les étudiants de maîtrise en psychologie : « Développement linguistique, langage oral » , Université Montpellier III, 2003.

  • BURSZTEJN C., GOLSE B., 1993. Dire : entre corps et langage. Autour de la clinique de l'enfance . Paris, Masson, coll. Médecine et psychothérapie.

  • CARATINI R., et al. , 1972. « Phonétique et phonologie », in Sciences sociales. Linguistique , vol 12b. Paris, Bordas Encyclopédie. pp. 22-32.

  • CASTAREDE M.-F., 1987. La voix et ses sortilèges . Paris, Belles Lettres. pp 80-82.

  • DELBE, A., 1995. Le stade vocal . Paris, L'Harmattan.

  • DOLTO F., 1984. L'image inconsciente du corps . Paris, éd. du seuil, coll. Points.

  • FERNANDEZ L., CATTEEUW M., 2001. La recherche en psychologie clinique. Actualités et nouvelles perspectives pour la recherche en psychologie clinique . Paris, Nathan Université, coll. Fac.

  • FONAGY I., 1983. La vive voix. Payot.

  • FREUD S., 1920. Au-delà du principe de plaisir. In  : Essais de psychanalyse . Paris, Payot, 1970. pp 83-164

  • FREUD S., 1915. Pulsions et destin des pulsions. In  : Métapsychologie . Paris, Gallimard, 1968.

  • LACAN J., 1966. Fonction et champs de la parole en psychanalyse in Écrits I . Paris, Seuil, 1999, coll. Points.

  • LACAN J., (1956-1957). Le séminaire , livre IV, La Relation d'Objet , Paris, Seuil, 1994.

  • LACAN J., (1962-1963). Le séminaire , livre X, L'angoisse. Paris, Seuil, 2004

  • LACAN J., (1963-1964). Le séminaire, livre XI, les quatre concepts de psychanalyse, Paris, Seuil, 1973.

  • LAPLANCHE J., PONTALIS J.-B, 1967. Vocabulaire de psychanalyse . Paris, PUF, 1997.

  • LÉGAUT J., 2004. Les lois de la parole. Conversation avec Camille . Ramonville Saint-Agne, édition érès.

  • LEQUESNE J., et al ., 2003. Voix et Psyché . Paris, L'Harmattan.

  • POIZAT M., 2001. Vox populi, vox dei . Paris, Métailié.

  • ROUSSILLON R., 1991. Paradoxes et situations limites de la psychanalyse. Paris, puf.

  • SAPIR M., 2003. Le corps en relation . Ramonville Saint-Agne, édition érès.

  • SCHMIDT J., 1985. Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine . Paris, éd. France Loisirs, 2000.

  • VASSE D., 1974. L'ombilic et la voix . Paris, édition du seuil.

  • VASSE D., 1988. La chair envisagée. La génération symbolique . Paris, édition du seuil.

  • VIVES J.-M., et al . 2002. Pour introduire la question de la pulsion invocante. In : Les enjeux de la voix dans et hors la cure . Presse universitaire de Grenoble, coll. Psychopathologie clinique. pp 5-18

  • VIVES J.-M. Pulsion invocante et destin de la voix . Article de l'association insistance.

  • WINNICOTT D.W., 1971. Jeu et Réalité . Paris, Gallimard, 2002.


 

Pour avoir accès à ce document, cliquez ici



Accès à d'autres documents en psychologie

Accès au site Psychologue.fr